Le PULP

Chaque jour de travail, je dois passer une heure dans le métro. J’ai une telle impression de perdre mon temps ! Du coup il faut obligatoirement que je m’occupe. Des fois je tricote, d’autres fois je lis.

Les problèmes logistiques liés au tricot on déjà été réglé grâce au STIDA, aujourd’hui c’est au tour des problèmes logistiques liés à la lecture. Car OUI, il y en a ! Deux soucis majeurs :

  • le marque-page qui glisse hors du livre et se perd
  • le livre qui s’abime quand on le fourre dans le sac à main en sortant du métro et qu’il y reste toute la journée

J’ai recherché des tutos de protège-livres sur internet, mais je n’ai rien trouvé qui me satisfasse vraiment… Soit ce sont des pochettes dont il faut totalement sortir le livre pour le lire, ce que je trouve assez peu pratique, soit ce sont des couvertures qui ne protègent pas les coins et la tranche du livre. Du coup, j’ai fait mon propre modèle.

Mesdames et messieurs, je vous présente donc le PULP , ou Protection Universelle pour Livre de Poche !

Analysons la bête. Le PULP tient au livre grâce à un passant à droite et un repli à gauche. Le ruban fait  office de marque-page. Il ne reste plus qu’à bien envelopper le livre et à passer l’élastique autour (élastique fixé au PULP, aucun risque de le perdre) et ça y est, c’est fini, le livre est protégé ! Petite explication en image :

Les dimensions du bazar et les positions des divers éléments ont été calculées de façon à ce que le PULP convienne à tous les livres de poches dont l’épaisseur est comprise entre 1 et 4 cm.

Au niveau du choix de tissu et de décorations, je dois avouer que j’ai donné dans le sentimental… J’ai utilisé une chute du tissu dans lequel ma mère avait cousu ma robe de princesse de petite fille. Les appliqués (très cracra, je sais…) représentent mes deux premiers rats, Zibus (et voui, c’est de là que vient Zibusine) et Dagobert. D’ailleurs toutes les finitions sont un peu cracra, mais j’ai une bonne excuse : c’est une de mes toutes premières « vraies » coutures ! En fait je l’avais fait avant d’ouvrir mon blog, et du coup je ne vous l’avais encore jamais présenté…

Et depuis, le PULP a fait ses preuves. Je ne lis plus sans « pulper » mes livres, du coup quand ils rejoignent l’étagère du salon, ils sont encore en bon état cosmétique et tout à fait présentables ^^

Tagged as:

7 Comments

  1. fencingfrog dit :

    Il me semblait bien avoir reconnu le tissu! Il t’en reste encore beaucoup?

  2. papelhilo dit :

    vraiment une idée de génie, ce Pulp ! moi je trouve ça marrant les 2 rats (de bibliothèque !) qui ne vont pas abimer le livre mais le protéger !
    bref, c’est drôlement bien conçu, bravo !

  3. Micro dit :

    En voilà une bonne idée ! Il faudrait que je pense à m’en concevoir un !

  4. Acr0 dit :

    Tu vois, moi qui suis nulle en couture, ma première envie était de coudre ce genre de trucs indispensables Le mien est une pochette toute simple du coup, ton PULP me parle bien : waaah

  5. ilhytia dit :

    Je trouve que c’est une super idée. Surtout pour ne pas retrouver son livre coloré en rose à cause d’un pastel égaré comme ça a pu m’arriver!!
    J’aime beaucoup ton blog.

  6. mathilde dit :

    Aaah, je suis bien contente de lire que d’autres filles que moi ont lié leur vie blogosphérique à leur animal familier (pseudo ou nom de blog, on est dans le mêe bateau, Zibusine!)!
    Quand je reprendrais le métro de façon intensive, il y a de fortes chances que je te demande un petit tuto de ton PULP…

  7. Léna dit :

    Wouaw génial ce système! C’est merveilleusement bien pensé! Comme beaucoup de choses sur ce blog… Merci de les partager!

Leave A Reply