Belle

Au cas où vous ne l’auriez pas vu, le tout dernier patron Deer&Doe est sorti hier ! Il s’agit de Centaurée, une petite robe d’été à bretelles. Signe distinctif : un superbe corsage avec découpes en étoile. Vous pouvez admirer les versions des testeuses juste ici et il n’échappera pas à votre sagacité que je n’y figure pas : double double tendinite oblige, j’ai dû m’abstenir… En revanche, j’ai eu l’occasion d’essayer la version beige passepoilée de la séance photo, sensée être une taille trop petite pour moi : je rentrais dedans et la fermais, tout tombait au bon endroit mais c’était trop serré. Une taille trop petit quoi, comme prévu ^^. Donc si comme moi vous avez l’habitude de coudre du Deer&Doe en 40-42 les yeux fermés, vous pouvez foncer sur cette robe ! J’essaierai d’en coudre une version dans les prochains temps (cet été, quand il fera beau et chaud, il me la faudra^^), on en reparlera plus en détails à ce moment-là.

tourne1 tourne2

Mais aujourd’hui, je veux vous parler d’une autre couture : une jupe. Une jupe, que dis-je, LA jupe ! Autant vous prévenir tout de suite, je ne suis absolument pas objective quand il est question de ce trésor qui a pris place dans mon armoire il y a plusieurs semaines déjà (voui, je sais, ça fait longtemps, mais la motivation photographique n’était pas au rendez-vous, je me rattrape en vous inondant de photos aujourd’hui ^^). Ca a commencé quand le patron de la Gabriola Skirt est sorti chez Sewaholic Patterns. Une jupe longue, ajustée sur les hanches mais bien évasée et dansante en bas, ça ne pouvait que me plaire ! J’ai immédiatement commandé le patron et commencé à rêver. Cette jupe me faisait tellement envie que j’ai fini par m’auto-convaincre que c’était le projet idéal pour épargner ma santé : plein de coutures toutes droites dans du coton stable et coopératif, c’est parfait pour les mains et poignets fatigués !

face2

Comme j’étais très limitée dans ce que j’avais le droit de faire (rapport à la double double tendinite, les seules activités autorisées à volonté sont la télé -youpi….- et la lecture SI je ne porte pas le livre à bout de bras), j’ai décidé de me faire plaisir : j’ai acheté du chambray diabolo violette bio par Deer&Doe chez les Trouvailles d’Amandine, dont la couleur me faisait rêver depuis longtemps. A la réception du colis, je n’ai pas été déçue : ce tissu est une tuerie de douceur, il est très agréable à travailler et la couleur est juste parfaite pour moi. Son seul défaut : il est assez difficile à repasser à sec. Mais il suffit d’avoir un vaporisateur à eau sous la main (ou une centrale vapeur pour les veinardes) et ça glisse tout seul, c’est donc un non-problème ^^.

detail1
detail2

Les instructions étaient claires, le montage étant de toutes façons relativement évident. Et pourtant, niveau couture, j’ai un poil galéré…. Pour commencer, j’ai voulu tout surpiquer avec un fil blanc contrastant. Du coup, le moindre décalage dans les coutures est visibles. Or la manipulation des épingles était douloureuse donc j’ai limité au maximum leur emploi. Résultat des courses : il y a quelques décalages, on le voit bien sur la photo en gros plan ci-dessus. Mais bon, je n’étais pas capable de recommencer (mal aux poignets) et je peux vivre avec ça alors j’ai laissé tomber… On fera mieux la prochaine fois !

dos1

Ensuite j’ai eu un souci de taille : c’était BEAUCOUP trop grand, alors que j’avais suivi le tableau des tailles. Or les réalisations que j’ai pu voir sur le net avant de commencer la mienne ne me parlaient que moyennement… Après avoir mené une petite étude comparative, le souci est apparu : les couturières sur qui la jupe tombe moins bien sont celles qui la portent avec la taille plutôt basse, celles à qui elle va mieux la porte généralement avec la taille bien haute. J’ai alors refait la couture milieu dos à 3 cm de la précédente. Au final, j’ai donc réduit l’ampleur de 6 cm ! J’ai déjà vu des retours similaires sur la toile, il y a donc peut-être bien un petit souci avec le patron pour ce qui est des tailles. Tant que c’est aussi simple à corriger que ça, ce n’est pas gravissime. Mais si vous voulez coudre une Gabriola, ça peut valoir le coup de faire une toile de l’empiècement de hanche pour valider la taille qu’il vous faut.

face1 profil1

On remercie très fort Cherzétendre, qui a passé une heure couché au milieu du salon (avec le chat qui rampait à côté en essayant de comprendre ce que le maître fichait par terre) pour épingler ce sublime ourlet parfaitement horizontal (Cherzétendre est un tantinet maniaque par moments) : il effleure le sol avec des chaussures plates, ce qui me permet aussi de porter cette jupe avec des talons sans avoir l’air d’aller aux fraises. Sur les photos on a parfois l’impression que l’ourlet n’est pas droit, mais en fait c’est le sol qui est en pente à cet endroit (et re-merci à Cherzétendre, pour les photos cette fois-ci) :-)

dos2

Niveau ajustement, je suis plutôt contente. Par contre j’ai utilisé un tissu un poil plus épais que préconisé et j’ai surpiqué toute mes coutures, ce qui fait qu’elles sont un poil rigides et « tiennent » (de face, ça fait une petite pointe sur chaque hanche). En prime, les découpes ont tendance à souligner le petit bidou que j’ai sous la taille (quand je prends du poids c’est direct sur le bas-ventre, façon femme enceinte, c’est assez bizarre et occasionne parfois des regards bizarres). Du coup, je ne porterais pas cette jupe avec le haut rentré dans la ceinture, mais avec un tee-shirt qui passe par-dessus, même plus court que celui des photos, c’est nickel.  J’aime par contre beaucoup le tombé de cette jupe sur ma chute de reins (Cherzétendre valide aussi) ^^. Et puis son mouvement quand je bouge. Et puis elle a cette élégance surannée propre aux jupes longues : devoir relever sa jupe pour passer une marche est certes peu pratique quand on a les bras chargés mais néanmoins si joli… Alors je profite de ma vie de jeune parisienne sans enfant qui se déplace en métro pour me faire plaisir : je porte énormément ma jupe Belle !

marche1 marche2

Oui, Belle. Parce que Gabriola ça ne me parle pas (je vois une jupe de flamenco, pleine de couleurs vives et de froufrous, pas franchement mon truc). Un matin, alors que je marchais vers le métro avec ma jupe, mes binocles sur le nez et un livre à la main, j’ai surpris mon reflet dans une vitrine du coin de l’œil et j’ai instantanément pensé à Belle de la Belle et la Bête version Disney, la princesse geeko-littéraire par excellence. Petite j’étais à fond sur Cendrillon, Belle était la numéro deux… Mais j’ai grandi et plus j’y pense plus le qualificatif de « princesse geeko-littéraire » me botte ^^. Du coup, je me suis laissée aller sur ma lancée et j’ai utilisé les chutes de chambray pour me faire un groooooos noeud assorti. Résultat des courses : avec cette tenue je me sens moi. A l’aise, pas d’impression d’être ou de paraître déguisée, pas de sensation de noyade dans la masse ou d’uniformisation mais pas non plus de démarcation violente à tout prix.

noeud1

Cette jupe aura été un bon reboosteur de moral (les joies de la fin de thèse : un stress permanent qui épuise nerveusement et fait gonfler mais trop de boulot pour avoir le temps d’aller au sport). J’hésite maintenant pour le prochain projet, à choisir parmi quatre prioritaires : les deux premiers sont des robes candidates pour les mariages de l’été (un couple d’ami et un des mes petits frères, j’ai de la soie en stock), les deux autres pièces seraient destinées à ma soutenance de thèse… Reste à voir quelle priorité va l’emporter ! *JINGLE DE JEU TELE* A vous de jouer en répondant à cette question :

Quelle sera la prochaine couture présentée ici ?
Réponse a : robe Centaurée
Réponse b : robe Midsummer Night Dream dress
Réponse c : jupe crayon du livre de Gertie (ou bidouillée à partir de l’Anémone)
Réponse d : chemisier dérivé de la robe Bleuet

 

Tagged as:

25 Comments

  1. Althea dit :

    Les découpes de cette jupe sont vraiment intéressantes. Ta version est discrètement élégante.
    La centaurée ! parce que j’ai vraiment envie de voir ce que tu vas en faire :) . Mais peut-être est-ce plus raisonnable de coudre les pièces de ta soutenance ( bien que si c’est en novembre, cela te laisse encore du temps, non ?). Cela dit, j’ai hâte de voir Bleuet en chemisier, ça me convaincra peut-être d’acheter le patron ( je ne porte pas de robe mais j’aurais bien besoin de quelques chemisiers de ce style ).
    Bon courage coté tendinites

  2. papelhilo dit :

    je vote Centaurée ! cette nouvelle robe ne me botte pas plus que ça, alors j’ai hâte de voir plein de versions bien personnelles pour saisir son potentiel !
    et les poignets, ça va ?

    • Zibusine dit :

      Si je couds centaurée pour un mariage, je pense rester relativement sobre (notamment pas de motifs) histoire que ça fasse classe, donc je ne sais pas si ça t’aidera vraiment…
      Les poignets vont moyen-bof… On verra quand j’aurai rendu mon manuscrit de thèse si j’arrive à prendre une vraie pause.

  3. papelhilo dit :

    oublié … quant à cette jupe-là, ta version me convainct définitivement : j’aime les jupes longues à la base, mais unie, elle est vraiment élégante et tellement féminine …

  4. Clo dit :

    Je suis touchée en plein dans le mille avec cette Gabriola, euh je veux dire Belle, unie, dans une couleur si tendre… Je la préfère nettement à celle présentée sur le site !!!

    Et puis pour répondre au JINGLE télé (est ce normal que les réponses sont de plus en plus petites… serait-ce un indice caché ?) ; je dirais la réponse D (toi dans une BLEUET, ça fait un malheur !)
    Au passage je constate que 3 des 4 réponses sont du Deer&Doe… on sent la passion dans son état pur là !!!!

    • Zibusine dit :

      Ha non, il y avait un souci dans la mise en page. Corrigé ^^
      Le groooooos avantage de Deer&Doe, c’est que je peux y aller à l’aveugle, d’où gain de temps (et de mobilisation des poignets) non négligeable ! Alors quand en prime les patrons plaisent, pourquoi chercher midi à quatorze heure ?
      En ce qui concerne la soutenance de thèse, j’avoue que j’aimerais particulièrement porter quelque chose de Deer&Doe parce que c’est un projet qui, s’il n’est pas le mien, m’a accompagnée durant ces années pas toujours faciles et représente beaucoup de choses pour moi.

  5. Stordigot dit :

    Je rêve de cette jupe depuis un petit temps. Ta version est superbe et te va super bien ! Moi, je veux voir le chemiser à partir de bleuet! :)
    Remet toi bien de ta tendinite!

    • Zibusine dit :

      Je crois que je vais commencer par le chemisier bleuet : il est déjà découpé, ça fait déjà pas mal de manipulations de ciseaux en moins ^^

  6. aelys dit :

    Oh my god j’aDOore cette jupe. Tu sais que mon clone de ta maxi jupe emeraude est vraiment mon projet couture le plus rentabilisé de l’année, portée au moins 3 fois par semaine depuis qu’elle est cousue. Cette jupe « belle » pourrait bien être sa digne petite soeur….
    Sinon je n’arrive pas à choisir entre tes 4 projets, alors je me contente de te souhaiter bon courage pour la thèse !

  7. manowen dit :

    j’adore les deux photos « en mouvement » :) elle te va super bien cette nouvelle jupe, bonne idée les surpiqures blanches ! et je suis tout à fait d’accord avec toi : j’aime aussi beaucoup la sensation qu’on a en se déplaçant en jupe longue !

  8. Lholy dit :

    Elle est jolie comme tout ta jupe longue. :) Ce patron me tente depuis sa sortie mais je ne sais pas trop ce que je pense des pièces de biais aux hanches, le mélange long et flowy avec ces pièces qui ont un côté très graphique me perturbe je crois. Ceci dit si ça permet qu’elle soit plus confortable… Tu es tellement dithyrambique que je vais sûrement me laisser tenter.
    Le noeud pour l’accompagner est très sympa. :)
    C’est quand ta soutenance au final ? Le plus raisonnable serait de coudre le projet le plus urgent. Sinon en termes de patrons je vote Midsummer Night Dream Dress. Elle a l’air chouette comme tout ! Je ne suis pas plus branchée que ça par le nouveau Deer & Doe pour le moment (tant mieux finalement, ma wishlist de patrons est déjà longue). Ceci dit quoi que tu produises ça sera sympa à voir !

    • Lholy dit :

      PS : je ne sais pas si tu y peux quelque chose, mais Feedly ne me montre pas cet article… :s Je l’ai vu par ton post sur T&N. Je ne sais pas si ça vient de Feedly qui a un problème ou si tu as fait des modifs sur l’adresse de ton flux.

      • Zibusine dit :

        Les surpiqûres contrastantes accentuent énormément l’aspect géométrique. Mais si tu coupes la jupe dans un tissu à motifs et que tu ne surpiques pas, la jupe n’a pas du tout ce côté graphique.
        Soutenance de thèse début juillet ou début septembre, je ne sais pas trop… Ça dépendra du jury !
        Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec le flux rss, je n’ai pas trouvé le problème et comme par magie le post est apparu le lendemain dans mon lecteur de flux (feedly aussi)…

  9. Callie dit :

    C’est pas malin !!!
    J’avais réussi à éviter ce patron depuis sa sortie alors que c’est LE patron, celui que j’attends depuis que j’ai commencé à coudre (ma tenue préférée c’est jupe longue – débardeur)… à cause de ta jolie version j’ai craqué !

    Bon courage pour ta thèse (je peux faire ma curieuse ?) je sue pour mes pauvres 30 pages de mémoire de fin d’études, alors une thèse, je n’ose même pas imaginer…

    J’espère que tes bras vont un peu mieux…

  10. Théa Oz dit :

    Très jolie jupe, qui va tout bien là où il faut.

    Je vais poser une question à la gomme : mais as-tu des attelles pour tes poignets ? Ca permet de vraiment, vraiment bien les reposer.
    Et pour les fatiguer le moins possible pour lire, une liseuse c’est l’idéal.
    Bon courage dans l’attente de rétablissement et pour la thèse.

    Si t’as besoins de tuyaux pour l’ergonomie bureau/clavier etc… n’hésite pas !

    • Zibusine dit :

      J’ai porté une attelle à droite pendant plus de 2 mois (je l’ai enlevé le temps des photos). Mais comme j’ai été obligée de continuer à bosser sur ordi toute la journée, j’ai beaucoup utilisé mes mains malgré l’attelle. J’ai effectivement délaissé tout mes livres papier pour ma liseuse. Par contre, niveau ergonomie du poste de travail, je n’ai que très peu (voir pas) de marge de manoeuvre (je ne peux rien faire acheter au labo où je bosse). J’utilise un écran externe placé à hauteur d’yeux et un clavier externe plutôt que de travailler directement sur mon ordi portable mais ça s’arrête là.

      • Théa Oz dit :

        Tu peux également aussi acheter une barre toute molle pour soulager tes poignets, j’utilise la mienne au boulot et je la ramène quand je dois beaucoup écrire à la maison.
        Il vaut mieux utiliser deux attelles plutôt qu’une, car sinon un poignet compenser pour l’autre, c’est difficile de rééquilibrer ensuite.
        Et portes-tu tes attelles durant la nuit ? En fonction de la façon dont on se positionne, les mains peuvent souffrir, et les porter permet d’éviter ça.
        Et n’hésite pas non plus à mettre de la crème anti-inflammatoire, avant la pose des attelles, ça n’agit qu’un peu mais c’est déjà ça de pris.
        Si ça persiste, un truc qui fonctionne très bien chez moi, le TENS, qui me sauve la vie.
        Bon courage et n’hésite pas à me contacter par mail si t’as besoin de plus d’infos !

  11. Camille dit :

    Cette jupe est superbe. Elle te va réellement bien !

    Je vote pour le chemisier bleuet car c’est mon prochain projet !!

  12. Camille dit :

    Peux tu supprimer mon preceddent commentaire qui laisse apparaitre mn nom ? Merci !

  13. Angel dit :

    Bon, ben elle porte bien son nom cette jupe. Et ce que j’aime le plus, en dehors des très jolies surpiqûres qui me font frétiller, c’est le plombé du tissu, le tombé est magnifique.

  14. trop trop belle cette jupe ! Vraiment on a l’impression que le patron a été fait pour toi. J’aime beaucoup avec le tissu que tu as choisi et le petit noeud !

Leave A Reply