[Deer & Doe] Collection P/E 2016

Comme promis, aujourd’hui PCDP renaît de ses cendres à l’occasion de la sortie de la collection printemps/été 2016 de Deer&Doe !

Le loupiot est né depuis assez longtemps maintenant pour que j’aie retrouvé une silhouette « standard » et que je puisse ré-intégrer l’équipe de testeuses. Il me reste tout de même une contrainte : que les seins soient rapidement accessibles sans avoir à exhiber le reste de mon anatomie. Et bonne surprise pour moi et toutes les autres mamans-allaitantes-qui-ont-besoin-de-se-faire-plaisir-sur-les-fringues-pour-se-réapproprier-leur-(nouveau)-corps : les 3 patrons de cette nouvelle collection sont tétée-compatibles ^^. Soyons honnêtes une minute : même s’ils ne l’avaient pas été je les aurais testés avec plaisir, mais là c’était la cerise sur le gâteau 🙂

Trois patrons donc, tous tétée-compatibles. Et voilà un aperçu de mes versions :

IMG_5215_2 IMG_5257_2 IMG_5243_2

A gauche Zéphyr, une robe en jersey dont nous parlerons demain mercredi. Ma chouchoute de la collection, sans aucun suspens ^^

Au milieu la chemise Mélilot, que nous détaillerons jeudi.

A droite la veste Lupin, à laquelle on s’intéressera vendredi.

Histoire d’éviter de trop me répéter dans les 3 jours à venir, je voudrais aussi vous apprendre/rappeler aujourd’hui ce que c’est qu’une testeuse D&D. Une testeuse n’est pas une blogueuse qui reçoit un patron déjà envoyé à l’imprimeur pour le coudre en avant-première et le bloguer. Une testeuse D&D donne souvent son avis dès la conception des modèles. Elle reçoit un patron non finalisé qu’elle coud en mode « bête et méchante » (aucune modification, rien, nada, on suit le patron) en suivant des instructions sommaires (forcément, puisque le livret n’est pas encore rédigé). Elle fait ensuite un compte-rendu de son test le plus exhaustif et critique possible (« han, il y a 2mm de décallage là, ça ne va pas du tout Eléonore, il faut que tu reprennes ça ! », « mouais bof, ça me fait un gros derrière, nan ? »). A partir de ces retours le patron sera modifié et à nouveau testé, par d’autres testeuses et/ou par la même personne, jusqu’à arriver à un résultat satisfaisant. La testeuse n’a pas obligation de bloguer ses versions de test et, si elle choisit de le faire, peut dire ce qu’elle pense vraiment du patron. Normal : c’est une testeuse, pas une agence de pub. Voilà, vous savez tout ^^.

Alors, cette nouvelle collection ? Vous avez déjà un chouchou ?

10 réflexions au sujet de « [Deer & Doe] Collection P/E 2016 »

  1. J’aime beaucoup la chemise et la veste (la robe aussi mais pas pour moi), j’attends de voir, et de terminer mes encours (une pavot et un vrai test, je suis encore en mode bete et méchante la :D)

  2. Moi je suis archi fan de la chemise (sans suspens non plus) la robe je n’arrive pas à me visualiser dedans et la veste, j’aime beaucoup mais pas mon style !

    vivement la suite de la semaine pour voir tes versions !

  3. J’aime les 3 modèles sans préférence ! La robe est hyper flatteuse (quelle ligne après bébé !!). La chemise est fraîche et délicate, et peut convenir à tous les contextes et à tous les bas. Et le blouson (avec le chataîgne festonné) est canonissime : j’avais pas pensé à cette association, mais c’est génial ! des versions qui font me dire que cette collection est aussi pour la mi-saison, voire hivernale (il neige ici !!!). Bref, tous terrains. je me projette complètement et j’ai vraiment hâte de m’y mettre. Hâte de lire tes compte-rendus. Quant à ta conclusion sur les testeuses, j’ai bien ri 😉

  4. Je suis avec impatience la suite, étant donné que nous avons une morphologie identique!
    Pour la conclusion sur les testeuses, mouais…je suis pas sûre de partager cet avis.Je trouve ça important d’avoir assez tôt des retours sur les différents patrons sur différentes personnes, silhouettes, styles. Ca n’est pas qu’une page de pub, et quand bien même c’est une petite entreprise qui le mérite et tester doit être un plaisir. Je me suis rendue compte de ça car j’avais été déçue la dernière collection de voir peu de testeuses publier leurs versions… (sauf pépins d’organisation bien sûr!)

    1. Effectivement tester est un plaisir. Mais c’est aussi du temps et un budget tissu. Du coup, quand on est pas trop sûre d’aimer le résultat et/ou quand on sait qu’il y a peu de chances que le patron soit ok (quand on est dans la première vague de test d’un patron il arrive souvent que le résultat ne soit pas montrable parce qu’assez éloigné du patron final en terme de seyant), on utilise un coupon pas cher et qui ne nous plait pas trop(voire carrément moche). Du coup ça donne un test qui fait vraiment avancer le travail du créateur de patron mais qui n’est absolument pas blogable.

      Après, chaque marque de patron fait ses choix, certaines imposent peut-être à leurs testeuses de publier. Eléonore a posé les règles lorsqu’elle nous a proposé de devenir testeuses et personnellement elles me conviennent bien ^^

      1. Merci pour la réponse! Oui, j’avais aussi compris dans ton article que les tests étaient de toutes façons utiles à la créatrice même si cela constitue un travail moins visible quand ils ne sont pas publiés.
        Là en tout cas, vous publiez pratiquement toutes en temps réel sur vos blogs et c’est chouette! Et tes versions sont vraiment jolies!

  5. Merci pour cet article qui vend du rêve, beaucoup ! Si je n’ai eu le gros crush au départ que pour la chemise, tes versions me plaisent toutes, et l’argument accès à l’open bar me parle beaucoup. C’est d’ailleurs ce qui m’avait freinée pour la collection Automne Hiver (à part Arum en blouse qui attend toujours son heure), d’où l’envie de chemise désormais comblée.
    Et c’est vrai que ça donne envie de se bichonner et penser des vêtements beaux et confortables pour retrouver notre corps (en partage encore un peu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *