Le temps passe mais certaines choses ne changent pas

C’est sur cette constatation que j’ai conçu ce bijou.

C’est parti d’une envie de montre qui ne se porte pas au poignet (ça me gêne pour taper à l’ordinateur). En repensant au temps qui passe, je me suis souvenue de l’histoire que je préférais étant enfant : Elodie Ciseaux (de Mes Belles Histoires). J’ai alors choisi des breloques qui racontent cette histoire.


 

Elodie Ciseaux est une petite souris couturière de robe de mariée. Le facteur lui amène une lettre de Mlle Laplusjolie, qui veut une robe avec un million de petits boutons pour son mariage le samedi suivant. Elodie travaille toute la nuit, le facteur l’aide. Mais, le lendemain matin, le facteur ramène une nouvelle lettre de Mlle Laplusjolie. Cette fois-ci, elle veut une robe avec un million de petits plis. Et ça continue : tous les jours le facteur amène une lettre contenant la nouvelle lubie de Mlle Laplujolie (traîne de 6 mètres, petites roses…), puis aide Elodie à coudre toute la nuit. Finalement, Mlle la relou décide de se bricoler elle-même une robe tour eiffel. Mais on s’en fiche parce que ce qui compte, c’est qu’Elodie épouse le facteur dans une robe sublime avec un million de petits boutons ET un million de petits plis ET un million de roses ET une traîne de 12 mètres !

Comme quoi, il y a des goûts qui vous restent des années durant !

Tagged as:

2 Comments

  1. bycapucine dit :

    souvenirs, rires

    je me souviens parfaitement de cette histoire, pour l’avoir racontée un million de fois à ma fille, ou aux petits, il y a déjà quelques années…..

    Mlle Laplujolie était parfaitement ridicule dans sa robe tour eiffel, et élodie vraiment la plus jolie, avec son facteur romantique et ses petites lunettes.

    quand au pendentif, charmante mise en relief de ce conte. Tu m’ouvres de nouvelles pistes de lecture et de bricolage autour des contes pour enfants
    félicitation et merci

    capucine

  2. Adeline dit :

    je decouvre et devore ton blog, tout me plaît!!! j’aurai 1000 questions…
    voici la première : d’où vient la montre?

    Merci!

Leave A Reply