Warning: geek inside !

On a tous un ami geek. Un ami qui nous largue complètement quand il parle ordinateur. Un ami qui nous sort de la mouise quand on ne comprend plus du tout que que fait ce scrogneugneu d’ordinateur de crotte de bique.

Mon ami geek est aussi mon co-bureau. Quand on s’est rencontrés, j’étais une vraie noob de linux, je l’utilisais comme windows, en mode clicodrôme, alors que j’avais besoin d’aller fouiner dans les profondeurs du bazar pour avancer sur ma thèse. Et puis le Capitaine m’a prise sous son aile. Il m’a appris plein de trucs ! Maintenant je sais compiler un noyau linux en bidouillant dans les modules, monter un ordinateur en achetant les différents composants à droite et à gauche (et même que quand on appuie sur le gros bouton, ça démarre au lieu d’exploser). Grâce à lui, je comprends xkcd (Ôh toi, lecteur qui passe par ici, comprends-tu cette vanne ?).

A la fin de mon apprentissage, j’ai eu l’immense honneur de recevoir un diplôme de geekette. Et de mon côté, pour le remercier de sa patience et de son temps, je lui avait promis un Tux, c’est-à-dire un pingouin mascotte de linux, en peluche. Et fait-main, of course.

Et voici, en avant-première mondiale, mon bureau !

Parmi les utilisateurs de linux, il y a visiblement pas mal de couturier(e)s. J’en veux pour preuve le « free penguin project » : une bande de geek à aiguilles qui a créé un patron libre de droit de Tux ! J’ai imprimé et scotché le patron, sorti de la polaire noire, blanche et jaune, et roule ma poule !

Mon bureau, c’est celui qui est au fond à gauche

Au total, il m’a fallu deux soirées pour réaliser ce pingouin : une pour couper le tissu et faire toutes les couture machine ainsi que l’assemblage des aile au corps, une pour faire le reste des coutures à la main (pattes et bec, broderie sur le bec).

La plus fidèle alliée du thésard : la machine à café ! Vous remarquerez la tasse de toute beauté, c’est un cadeau du sus-nommé Capitaine.

En soit, Tux est assez facile à coudre mais il n’y a quasiment pas d’indications de montage fournies, donc ça demande tout de même un chouïa d’attention. Quand j’ai voulu assembler le ventre blanc au reste du corps, j’ai eu de gros soucis de correspondance (à tel point que j’ai dû re-tailler la pièce blanche). Or, devant l’absence de précision à ce sujet, j’avais ajouté au patron des marges de couture de 1,5cm. Du coup, je me demande si elles n’étaient pas incluses dans le patron… Si quelqu’un parmi vous le coud ou l’a cousu, j’aimerais bien avoir votre avis sur ce point !

Allez, un dernier petit check des mails et je me mets au boulot ^^

Tagged as:

7 Comments

  1. Acr0 dit :

    Il est réussi :)
    Dommage que le patron ne soit pas plus explicite, cela m’aurait permis peut-être de le réaliser.

  2. merci pour le lien de xkcd, je ne connaissais pas, c’est énooorme!!
    Du coup ma productivité au boulot va chuter considérablement :/

  3. Lixette dit :

    Oui je l’ai fait aussi!
    Et j’ai aussi eu des trucs bizarres, surtout la tête que je trouve trop longue… Ma piètre expérience est là : http://quepouic.wordpress.com/2012/05/06/pingouin-ou-manchot/

    Du coup, je cherche un patron pour faire un gnou (tu n’aurais pas ça dans tes tiroirs de Deer&Doe? 😉 ) histoire de faire le couple!
    (Comme le xkcd (celui d’aujourd’hui est totalement dingue!) que tu as mis, seuls les initiés comprendront!)

    Une geekette

    PS : j’avais trouvé cette page qui explicite un peu le Tux http://www.line2soft.net/tutoriel_seul.php?id=9 visiblement ils ont travaillé sans marge de couture.

  4. Seattle dit :

    Rôôôô mais j’ai compris la vanne tout de suite, je suis fière !!!!! Je ne connaissais pas xkcd, c’est à la fois rigolo et plein de poésie (heuu oui peut-être de poésie geek quand même). En tout cas bravo pour ce Tux tout sympa :)

  5. bycorte dit :

    extra

    je savais même pas qu’il existait un tuto gratuit

  6. Shaka Tux | dit :

    […] y a quelques temps j’étais tombée sur la peluche Tux de Zibusine.  Tux c’est  le manchot  mascotte de Linux. Linux pour les non-geeks et pour faire très […]

Leave A Reply