Nid d’ange

Aujourd’hui, je vous montre le tout premier projet couture destiné à mon petit Njüt ! Mais commençons par le commencement…

DSCF0989_2

Le commencement, c’est un mail de Valentine, qui travaille chez Creavea : elle me proposait de recevoir gratuitement des coupons au choix de tissus Christel G. Ces tissus, je les avaient repérés au dernier salon l’Aiguille En Fête mais, comme je n’avais pas de projet précis en tête et que j’avais décidé d’être raisonnable, je n’en avais pas acheté. Depuis je bavais dessus en me disant « le jour où j’ai un bébé à gâter, je fonce ». La proposition m’a donc fait très plaisir, même si à ce moment-là Njüt n’était pas encore entré dans ma vie. J’ai donc choisi de prendre plein de mini-coupons différents, dans l’idée de me faire une série de petits accessoires tous coordonnés : pochette pour le téléphone, couverture de carnet, petit porte-monnaie… Mais deux événements sont venus l’un après l’autre brouiller ce beau projet.

IMG_4514_2

D’abord, il y a eu une erreur d’envoi  et j’ai reçu la sélection de coupons d’une autre blogueuse. Très gentille, Valentine m’a non seulement envoyé à nouveau ma sélection mais en me permettant en prime de garder les tissus déjà reçus, soit une double dose rien que pour moi ! Avec deux fois plus de tissus, mon projet de mini-accessoires ne tenait plus la route, j’avais envie de coudre quelque chose de plus conséquent. Et juste après cela, alors que je réfléchissais à ce que j’allais faire, Njüt a fait son entrée. Le voilà le bébé à gâter ! Manque de pot, avec lui sont arrivées une extrême fatigue (j’ai été impressionnée, je ne savais pas qu’un début de grossesse pouvait mettre à ce point sur les rotules) et de chouettes nausées. Gérer ça en même temps que le déménagement et la fin de thèse, ça ne me laissait plus de temps pour rien… Et ce n’est qu’arrivée à Rome, une fois la thèse bouclée et le corps habitué à Njüt, que j’ai pu enfin m’installer devant ma table de couture. Bref, tout ça pour dire que j’ai mis un temps fou à utiliser ces tissus….

IMG_4520_2

Parlons-en de ces tissus. Pas la peine de s’étendre sur le design en lui-même, ça vous parle ou ça ne vous parle pas. Personnellement j’aime beaucoup, alors que le jaune et l’orange ne sont vraiment pas ma tasse de thé à la base. Je trouve ces tissus choupis mais pas cucul, avec une touche de rétro qui me parle. Niveau qualité, rien à redire : le coton se tient bien, il est très facile à travailler. Attention tout de même : il s’agit d’une percale un poil épaisse et pas ultra souple, qui ne me semble donc pas adaptée pour des vêtements (par contre fabriquée et imprimée en France, avec norme oeko-tex, et ça c’est chouette). Ceci dit, après passage en machine mes coupons se sont un peu assouplis donc peut-être qu’en les lavant plusieurs fois avant couture ça peut le faire.

J’avais repéré il y a un bout de temps maintenant le nid d’ange cousu par Mag. Je trouvais ça à la fois adorable et utile, un projet top en somme, que je m’étais promis de faire « le jour où » ! J’ai donc appliqué la même méthode qu’elle : j’ai pris le nid d’ange du magazine Burda de septembre 2013 comme modèle pour les dimensions et le pliage, mais au lieu de coudre le nid d’ange fermé j’ai utilisé des pressions. Et j’ai bien sûr choisi quelques uns de mes beaux coupons à sacrifier.

IMG_4521_2

J’ai donc commencé par coudre un rectangle avec des tissus Christel G. à l’extérieur, un coton blanc bien doux à l’intérieur et une épaisseur de polaire entre les deux pour réchauffer le tout. Vous noterez la présence du félin familial, qui commence à se dire qu’elle va se faire piquer sa place de plus petite du foyer 😀

DSCF0982_2

J’ai ensuite plié ce rectangle comme pseudo-expliqué par Mme Burda (devant les instructions incompréhensibles, j’ai fini par plier un petit bout de papier pour être sûre de comprendre ce que j’étais sensée faire) et posé des pressions en résine pour remplacer les coutures initialement prévue sur le modèle (avec la pince qui va bien, ça se fait vraiment tout seul).

DSCF0985_2

J’ai eu un bol monstre : j’avais des pressions exactement du même bleu/vert pastel que mon tissu ! J’ai tout de même utilisé des pressions blanches pour les trois dernières (celles qu’on ouvre pour installer bébé dans le nid d’ange), histoire de contraster un peu (et qu’on trouve l’ouverture dans la pénombre, ça servira probablement ^^).

DSCF0986_2

DSCF0987_2

Au final je suis très contente de cette couture ! Le rendu des tissus Christel G. est top et donne un résultat unisexe (Njüt est encore un(e) indéterminé(e)), tendre sans verser dans le gnangnan (ça, je crois que ça va être mon but pour toutes les production bébé-esques à venir, n’hésitez pas à me rappeler à l’ordre si je m’égare ^^). L’objet me semble relativement pratique mais si finalement à l’usage je n’apprécie pas je pourrai toujours m’en servir comme plaid, grâce aux pressions qui remplacent les coutures. On remercie Gudule, qui a donné de sa personne pour tester le nid d’ange !

DSCF0992_2

Etant donné qu’il parait que les bébés ça salit vite ses affaires et parce que je ne sais pas encore ce que veulent les maternités italiennes (et puis parce que ça me fait bien plaisir, avouons-le), une turbulette est aussi en projet. Il me manque juste un peu de mercerie, mais ça devrait arriver assez vite :-) Et je compte bien parsemer les futures affaires de Njüt de tissus Christel G, puisqu’il m’en reste encore plein ! De petits pots en tissu pour ranger le bazar sur la table à langer, des appliqués à droite à gauche, un mobile à mettre au-dessus du lit…

Tagged as:

10 Comments

  1. Micoton dit :

    Il m’avais aussi fait craquer ce nid d’ange, et avec pas mal de bébés à gâter dans mon entourage, c’était l’occasion de le tester, mais j’avais peur que ce ne soit pas pratique, je m’étais donc rabattue sur des babynomades.
    Néanmoins, je le ferai un jour je pense, car le tien est vraiment trop mignon, les tissus sont super beaux, et tout à fait mixtes!

  2. Hibbis dit :

    C’est absolument craquant ! Et les tissus sont magnifiques.

  3. Kenao dit :

    Super sympa! Les tissus sont très jolis. J’aime beaucoup les couleurs. Et l’idée de remplacer la couture par des pressions est très bonne. Du coup, je suis tentée de le faire pour des cadeaux de naissance! Merci beaucoup! ^_^!

  4. stordigot dit :

    Les tissus sont très jolis ! Depuis que j’ai vu celle de Mag, je rêve d’en faire une, et ta version me donne encore plus envie d’en coudre ! Mais le pliage à l’air un peu compliqué, non? Il faut que je dégote le burda de septembre 2013 à tout prix ! :p

  5. Topinette dit :

    Ce nid d’ange est joli comme tout! et ingénieux avec ça! Ralala ça donnerait presque envie de se dépêcher de générer une progéniture, rien que pour pouvoir faire des choses mimi comme ça!

  6. Sandra dit :

    C’est sublime bravo. Quel beau travail pour le petit njüt. D’ailleurs j’ai pensé à toi aujourd’hui, j’ai vu dans le prochain borda de novembre qu’il y a plein de patron pour bébé assez basique. Je me suis dis que ça pourrais t’intéresser 😉

  7. Bisoudoudou dit :

    Trop mignon ce nid d’ange:-)
    C’est trop drôle j’ai acheté le même tissu vert d’eau – turquoise pour mon babychoux
    J’espère que tu vas bien :-)

  8. Ziglyet dit :

    Merci pour les photos/explications de ce nid d’ange, je m’en suis largement inspirée pour en réaliser un. Manque de bol la couverture de base n’était pas à la bonne taille, donc le pliage initial a été modifié, mais je le referai c’est sur.
    Encore merci;)

  9. […] le tuto je me suis inspirée des explications de PanaChronoDactyloPée. Il se trouve que la couverture n’était pas dans les bonnes dimensions pour arriver à ce […]

  10. […] J’ai commencé par coudre un nid d’ange du magazine Burda de Septembre 2013, déjà vu sur internet (notamment ici et ici). […]

Leave A Reply