[Deer&Doe P/E 2016] La chemise Mélilot

On continue la découverte de la collection printemps/été 2016 de Deer&Doe avec la chemise Mélilot. Cette chemise est proposée en deux versions : manches longues ou courtes, avec ou sans col. Pour ma part c’est la version manche courte et sans col que j’ai testée.

IMG_5252_2

Je dois bien avouer que la couture de cette chemise a été laborieuse… Mais c’est principalement dû à mon choix de tissu : j’ai coupé dans une viscose à petites fleurs, un tissu très agréable à porter mais qui est une vraie plaie à coudre ! Ça glisse, ça plisse, ça se déforme… A tel point que j’ai laissé tomber la petite poche poitrine, qui ne présente pas de gros intérêt avec un motif chargé comme le mien et qui aurait probablement signé l’arrêt de mort de ma patience. Il faudrait vraiment que je trouve de l’amidon en spray pour pouvoir dompter la viscose le temps de la couture…

IMG_5254_2

En travaillant avec une batiste la couture doit être bien moins prise de tête, puisque les difficultés techniques de Mélilot sont les difficultés classiques que présente toute chemise : montage de col, patte de boutonnage, poignets de manche le cas échéant. C’est donc un bon patron pour celles qui veulent se frotter à leur première chemise comme pour les pros de l’exercice à la recherche d’un nouveau modèle. Petit détail qui fera plaisir à certaines : les emmanchures sont très basses, du coup elles sont très peu arrondies et les manches (ou les mancherons) sont très faciles à monter 😉

IMG_5259_2

Petit truc en plus : toutes les coutures intérieures sont des coutures anglaises. Certes, c’est un peu long à faire et ça demande de la précision mais ça vaut le coup : au final la chemise est ultra propre ! OK, personne ne le voit, mais en tant que couturière je vous jure que quand on l’enfile ça fait bien plaisir de voir ces jolies finitions, sans un seul bord de pièce visible ^^

IMG_5262_2

Au passage, j’aimerais signaler qu’il est vraiment utile de grader le bas de la chemise en fonction de votre tour de hanches. Je ne l’ai pas fait, alors qu’il me faut une bonne taille de plus aux hanches qu’ailleurs, et ça se voit quand je porte Mélilot à l’extérieur de mon pantalon. Ça tire, le tissu reste coincé sur le haut des fesses et si je porte une ceinture ce n’est vraiment pas joli. Du coup, si vous ne voulez pas comme moi être condamnée (oui, j’accorde au féminin, puisque c’est un patron pour femme) à porter votre chemise rentrée dans vos pantalons et shorts taille haute (ah, mon châtaigne d’amour !), pensez à grader. Mis à part cette erreur de ma part, le seyant est top.

IMG_5257_2

Pour le moment j’ai encore assez peu porté ma chemise, parce que j’ai du mal à assumer cet imprimé, à trouver comment l’assortir et l’accessoiriser pour le dé-cucul-iser. C’est parce que je sentais ce problème venir gros comme un camion que j’ai choisi ce coupon pour le test, histoire de ne pas avoir trop de regrets au cas où le test ne serait pas concluant, mais maintenant je suis piégée ! Je me retrouve avec cette chemise qui me va bien mais que je ne sais pas comment porter. Si vous avez des idées à ce sujet, je suis preneuse !

18 réflexions au sujet de « [Deer&Doe P/E 2016] La chemise Mélilot »

  1. L’imprimé est canon et la chemise te va superbement bien ! 🙂
    Avec ton anémone de pin up et ta jupe belle (je ne tombe plus sur le nom du patron..), ça dervait le faire aussi, non?
    Ou te recoudre d’autres shorts châtaigne. 😉
    Et la version de mamie camille avec une jupe fumeterre est pas mal aussi et je te vois bien avec le même combo. 🙂

    1. Avec la jupe belle je ne sais pas trop, parce qu’elle est violette. Par contre j’ai une jupe longue noire (du commerce) qui pourrait bien fonctionner, merci de m’y avoir fait penser 🙂

  2. Au top, j’adore la tienne, ça donne des super idées. Avec une chemise à fleur culcul, tu peut mettre une gilet noir et des bottines rocks pour casser le truc !

  3. Perso, je trouve qu’il te va très bien. Cet imprimé me fait penser à une de tes sureau… le bleu ciel te va bien. et pourvu que le reste soit sobre…

    1. En fait le fond du tissu n’est pas bleu ciel mais gris clair, la lumière est trompeuse sur ces photos. Donc cette chemise est un poil plus sobre que tu ne l’imagines 😉

  4. Trop dur pour toi : tu vas être obligée d’en recoudre une!!!!
    Mais bon perso, je la trouve très belle! avec un châtaigne elle ne fait pas trop cucul…et je rejoins Lucie : bottines rock+fleurs=chouette combo-non-cucuhisant!

  5. très rétro ta chemise, pas évident à porter en revanche, je veux bien te croire la dessus. Ce patron est décidément mon coup de coeur !

    en ce qui concerne l’amidon, comme je suis anti spray, je prépare dans un seau un mélange d’eau chaud et de fécule de maïs (250g par L d’eau) tu mélanges pour ne pas avoir de grumeau, tu plonges ton tissu et tu le fais sécher bien à la verticale sans pli. Une fois sec tu aura l’impression de couper du carton, au moins ça ne glisse pas.
    La rigidité s’estompe au fur et à mesure de la manipulation pendant la couture idem avec un coup de fer à vapeur puis au lavage le tombé du tissu retrouve son naturel.

    (oups le paté !)

    1. Malheureusement dans mon appartement je n’ai pas de quoi faire sécher un coupon de tissu sans pli. J’ai déjà utilisé un mélange eau + fécule de maïs dans un vaporisateur mécanique, ça marche pas mal mais pas assez je pense pour discipliner une telle viscose…

      1. Je la trouve vraiment super chouette ta version dans ce tissu.
        Pour l’amidon en spray, il me semble que tu es à Lyon maintenant, j’en ai vu il y a peu à carref* Part-Dieu, mais comme filomenn, je ne suis pas pour les bombes en spray. Je retiens donc votre astuce de la fécule de maïs mais peu pratique dans un petit appartement.

  6. Très mimi cette version fleurie! Et merci pour l’info en ce qui concerne la taille des hanches, comme c’est un haut je suis à peu près certaine que je n’aurais pas pensé à grader les deux tailles d’écart qu’il y a entre ma taille et mes hanches!
    Pour ce qui est de l’imprimé, moi je ne le trouve pas cucul du tout, et assez facile à assortir quand on a un style un peu vintage comme le tien: tu pourrais porter ta blouse avec une jupe taille haute longue et jusqu’au genou gris foncé (si l’imprimé est bien dans les tons gris comme je le vois sur les photos, sinon un ton plus foncé de la couleur de l’imprimé), noire, ou même d’un beau rouge qui claque, et un petit cardigan cropped gris si la jupe est rouge, rouge si la jupe est grise, etc… Bon d’accord je projette un peu ce que MOI je porterais! 😀

  7. Moi je ne le trouve pas cucul pour un sou ce tissu. En tout cas une mamama l’assumerait pleinement… dommage qu’il ne soit pas à ma taille !

  8. Je la trouve très jolie ta chemise. A priori, j’ai été vilaine et j’ai boudé en voyant les nouveaux patrons D&D, mais finalement, cette petite chemise a tout pour plaire. Je me laisserai peut-être tenter.

  9. Très jolie version de mélilot ! Bravo elle vous va très bien ; je suggère de lui assortir un jean blanc ou un pantalon en lin blanc (oui ça froisse mais c’est élégant et confortable en été !) ou encore une jupe crayon blanche et lui ajouter une veste ou un gilet de couleur vive pour faire pétiller l’ensemble.

    Bravo pour vos publications, j’aime ce que vous faites et l’humour avec lequel vous écrivez vos articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *