Manteau Carotte&Parmesan

Il y a un mois, j’ai acheté une soupe carotte&parmesan à emporter pour mon repas de midi. En soi, rien d’exceptionnel… Sauf que là, la boîte de la soupe était mal fermée et tout s’est répandu dans le sac au papier… Arrivée là où je devais manger, je me suis rendue compte que mon manteau noir du commerce avait bu toute ma soupe ! Comme ce manteau était usé, j’ai décidé de laisser tomber le pressing et de me coudre immédiatement un nouveau manteau noir passe-partout.

Comme d’habitude, je suis allée directement chercher un coupon de 3m de pure laine anthracite (avec des poils un peu blanc, pour que ceux du chat qui s’y retrouveront immanquablement ne soient pas trop visibles) et un coupon de 3m de doublure en polyester noire chez Sacrés Coupons, ainsi que des boutons assorti à la mercerie St Pierre (avec l’aide active de Cherzétendre, qui s’est aussi chargé des photos sur les bords de Seine, appréciez le dévouement). Et, comme je ne voulais pas prendre de risque, j’ai repris le patron Pavot de Deer & Doe, comme pour mon manteau Malicia.

J’ai fait moins de modifications que la dernière fois, puisque j’ai uniquement remonté la taille de 3cm. J’ai également ajouté une capuche, mais cette fois-ci je l’ai faite amovible : j’ai cousu 5 boutonnières dans le bas de la capuche et 5 boutons sous le col claudine original de Pavot. Ça me permet de porter chapeau, bonnet ou écharpe XXL quand j’en ai envie et de m’abriter sous ma capuche quand la pluie menace.

Je n’ai eu aucun souci lors de la réalisation de ce manteau (après tout, c’était la troisième fois que je cousais ce modèle). Voilà voilà, c’est tout pour les aspects techniques ^^

Mis à part ça, j’aime autant ce manteau que la version précédente. Dans mon armoire il y a maintenant le vert, original, très grand et très chaud, et il y a le noir, sobre et discret. Ce qui me rend fière, c’est que maintenant je n’ai plus de manteau d’hiver du commerce. Si j’ai un conseil à donner, c’est de ne surtout pas hésiter à se lancer : à moins de choisir un patron ultra complexe comportant une vingtaine de pièces, coudre un manteau n’est pas aussi difficile que ça le parait !

Tagged as:

8 Comments

  1. nessie dit :

    Il est beau ton manteau !!! Quelque part, cette soupe carotte&parmesan était destinée à te faire le réaliser 😀

  2. Amy-San dit :

    Vraiment très chouette!!!

  3. Filomenn dit :

    génial la version à capuche! j’adore
    j’ai une pavot sur le feu mais pour le printemps… en lin/coton prune et crème… miam

  4. Zibusine dit :

    Merci les filles !

    Nessie > Effectivement, c’était prédestiné ^^

  5. laeti dit :

    tres jolis ces modeles pavot, j’aimerais bien savoir où tu as trouvé le patron de la capuche s’il te plait.
    je file voir tes autres billets deer and doe, j’ai cousu qu’airelle pour l’instant et je vient m’insppirer <3

  6. charlotte dit :

    C’est vrai qu’il est super beau ce manteau ! Et les photos aussi :)))
    Bienvenue dans mon flux Rss :)))

  7. La Philo dit :

    il est superbe ton manteau et moi aussi, j’aimerai bien m’en inspirer. Tu le portes très bien et quelle satisfaction personnelle. Moi aussi j’en ai fait 3 versions de la Pavot mais sans capuche.
    Tu pourrais me dire d’où vient le patron de la capuche ?
    Encore bravo !

  8. Tous tes manteaux sont superbes!!!
    J’ai le patron, mais j’hésite à me lancer dans l’aventure. Je crains que ce soit trop complexe pour moi….surtout l’ajout d’une doublure!!vu que le patron ne la prévoit pas…
    Belle journée,
    1oodrine

Leave A Reply