Aubépine des villes, Aubépine des champs

Ça y est, Cherzétendre et moi avons ENFIN réussi à prendre en photos les deux Aubépines que j’ai déjà cousues ! Petit rappel au cas où il serait nécessaire : Aubépine est le tout dernier patron Deer & Doe, paru mi-septembre et testé par la grande chanceuse que je suis en juillet. Il s’agit d’une robette taille empire, resserrée par un lien sous la poitrine. L’encolure est arrondie, la jupe est ample. Trois plis religieuse décorent le corsage ainsi que les manches.

IMG_3303_2

IMG_3279_2

Autant vous prévenir tout de suite, ce post va être lourdement chargé en images ! En effet, après avoir cousu une première version, j’ai été prise d’une aubépinite aigüe et il a fallu que j’en couse une seconde dans la foulée (si si, fallu, je vous jure). Et comme je ne voulais pas vous enfumer en vous refourguant deux posts de suite au sujet du même patron, j’ai tout mis dans celui d’aujourd’hui.

IMG_3282 IMG_3253

Tout d’abord, quelques remarques globales sur le patron. Pour commencer, il taille parfaitement, ce qui fait toujours plaisir ^^. Ensuite, cette robe est assez simple à réaliser. La seule difficulté réside dans la patience et la minutie qu’il faut pour coudre les plis religieuse (mais ils sont perpendiculaires au droit fil donc, en y allant calmement, ça le fait bien) puis pour coudre proprement la coulisse sous la poitrine (pour cette étape-là, il est indispensable de bien épingler les épaisseurs; à partir de là tout roule).

IMG_3292_2 IMG_3269_2

Commençons donc par ma première version, l’Aubépine des villes. Je l’ai coupée dans un voile de coton anthracite top qualité dégotté chez Stop Tissu (donc à un euro le mètre, ce qui fait toujours plaisir, d’autant plus qu’il était très agréable à travailler) qui a servi à la fois pour le tissu extérieur et pour la doublure. Pour réveiller un peu tout ce gris j’ai utilisé du fil blanc, ce qui donne notamment un effet graphique sympatoche aux niveaux des plis. J’ai également cousu trois vieux boutons ronds nacrés sur le corsage. Comme je n’avais pas de ruban de la bonne teinte, j’ai cousu un long lien en voile de coton. Ça, ça a été horrible à retourner ! Si je l’avais fait ne serait-ce qu’un millimètre plus large, je n’aurais pas autant galéré :-(.

 IMG_3291_2 IMG_3284

Après cette version très bitumée, j’ai cousu une Aubépine des champs dans une cotonnade ultra fine (quasiment du voile, également trèèèès agréable à manipuler) achetée chez Cousette, appelée Softness (j’ai utilisé un vieux reste de voile de coton chair en guise de doublure). Histoire de ne pas refaire exactement la même robe, cette-fois-ci j’ai choisi les manches courtes. Avant de couper j’avais un peu peur que l’association du tissu blanc à fleurs pastelles et de la coupe ne donne un effet chemise de nuit. Mais finalement aucun souci, les plis religieuse suffisent à affirmer le côté habillé de cette robe. Quand je la mets, j’ai instantanément l’impression de gambader au milieu d’une prairie fleurie, une capeline de paille sur la tête et un panier d’osier à la main !

IMG_3271_2 IMG_3266

J’ai bien soigné les finitions des deux robes, afin de les garder longtemps : tout est surfilé, pas un fil ne dépasse. Tous les ourlets sont des mini-ourlets de 6mm. Voici ma super-technique-de-la-mort-qui-tue-que-si-vous-dites-à-ma-grand-mère-que-je-fais-comme-ça-elle-va-me-tuer-mais-que-ça-marche-quand-même-trop-bien-pour-faire-les-bébés-ourlets : je commence par faire un point droit à la machine à 5mm du bord à ourler (le 6ième millimètre se gagne avec les épaisseurs de tissu, quand on le retourne deux fois), puis je retourne deux fois le bas de mon tissu en piquant à 4mm du bord. Je ne prépare pas mon ourlet à l’avance sur toute la longueur, je ne l’épingle pas, je ne le marque pas au fer, je le forme juste à la main au fur et à mesure que le tissu avance sous le pied de biche. Et ça le fait ! Vous avez d’autres astuces, vous ?

IMG_3310_2 IMG_3281_2

IMG_3309_2 IMG_3280_2

Depuis juillet, vous vous doutez bien que j’ai déjà beaucoup porté ces deux Aubépines. Évidemment, je les ai particulièrement appréciées pendant les fortes chaleurs. Mais même maintenant que les températures redescendent, je continue à les porter : collants fins ou épais, gilet… Tout leur va, même les gilets XXL en grosse maille portés par-dessus ont du charme ! Et puis elle sont confortables, flatteuses, pratiques (raaaaaaaaaaaah, des poooooooooooches !)… Bref, je suis conquise. Je pense même en coudre une troisième, parce qu’il y a chez moi, au fond d’un sachet, un coupon de viscose qui hurle « AUBEPIIIIIIINE » à plein poumons jours et nuits. Par contre, après celle-là, il va falloir que je m’arrête, au risque de finir par n’avoir plus que des déclinaisons d’une même robe dans mon armoire !!!!!

Tagged as:

17 Comments

  1. Ciboulette dit :

    Qu’elles sont jolies et réussies! Félicitation!
    j’ai vraiment de plus en plus envie de craquer pour ce patron.

  2. Nafi dit :

    Elles sont parfaites!!!!

  3. Needle Girl dit :

    Tes deux versions sont superbes !!
    Ca donne vraiment envie de s’en coudre une !!

  4. aelys dit :

    Les deux versions sont très chouettes, elles te vont très bien. J’aime bien le côté fil contrastant sur la première.

  5. Margault dit :

    Les deux versions sont très belles ! Ca me donne envie de mettre ce patron sur ma to-do liste !

  6. Paï dit :

    elle sont superbes!!! j’ai acheté le patron, il faut que je me lance!!!

  7. charlotte dit :

    Elles sont sublimes !! Avec un gros coup de coeur pour l’aubépine des champs ! :) J’ai failli craquer pour le patron chez brin de cousette mais au final j’ai pris du tissu atelier de brunette :)
    Bravo Zibusine !

  8. Je suis en train de coudre mon Aubépine en ce moment et c’est motivant de voir tes 2 versions, l’anthracite avec les coutures contrastantes et les boutons est vraiment originale!

  9. Charlotte dit :

    MA-GNI-FI-QUE!!!! J’adore surtout celle des champs, mais bon les tissus clairs petites fleurs c’est mon pecher mignon donc bon…

  10. Zibusine dit :

    Merci beaucoup pour tout ces gentils messages ! Craquez donc, n’hésitez pas, lancez-vous !

  11. sabrina dit :

    bravo tes robes st superbes et les tissus choisis font qu’elles ont chacune leur style.Moi je dis: « continue ta série! »

  12. Loumatha dit :

    Oh la la ces 2 versions sont superbes ! J’ai un énorme coup de coeur pour la grise mais l’autre est vraiment belle aussi.
    Je crois même que tu viens de me décider à acheter ce patron …

  13. Les deux versions sont très jolies mais j’ai une préférence pour la blanche, le tissu est trop joli. Ce nouveau patron semble très réussi et tu me donnes envie de l’acheter.

  14. Loutrinette dit :

    Vraiment superbes!
    Ces versions m’ont tapé dans l’oeil sur le blog des addicts, j’aime vraiment beaucoup.

  15. Lili dit :

    Superbes versions! J’aime beaucoup! Comme la plupart de ce que je découvre chez toi ce soir.

  16. Elles me plaisent bien tes 2 Aubépines! Et je vais tester ta technique d’ourlet spécial fégnasse qui veut pas se faire gronder par Mamie! Moi aussi ça me saoule les ourlets et j’ai tendance a les faire rapportés au biais pour qu’ils soient réguliers, mais ça finit par me coûter cher en biais!

Leave A Reply