Robe de cuir

Je préfère l’annoncer tout de suite pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté : IL N’Y A PAS LA MOINDRE TRACE DE CUIR SUR CETTE ROBE ! Voilà. C’est dit. Non non, mon cerveau n’a pas encore totalement fondu, le nom de cette robe vient juste de l’occasion pour laquelle je l’ai cousue : nos deux ans de mariage à Cherzétendre et moi (punaise, deux ans déjà).

burda

Cherzétendre adore une robe que j’ai cousue il y a un peu plus d’un an : celle-là. Effectivement, le patron (robe 107 du Burda de décembre 2011, voir ci-dessus) est une tuerie, mais ma réalisation est pleine de défauts :
– je l’ai rabotée comme une sauvage parce qu’elle était trop large,
– les fronces se sont avérées mongolfiérisantes donc j’en ai remplacées certaines par des plis plats,
– les coutures de côté ne sont pas du tout alignées,
– j’ai dû renoncer à coudre les petits plis religieuses des pièces poitrine,
– et en prime elle a très mal vieilli pour cause de finitions pas top (je plaide coupable).
Du coup, je ne la portais plus qu’à la maison (parce que je l’aime quand même, Cherzétendre l’aime quand même, et elle est confortable).

IMG_3119_2

Bref, il FALLAIT que je retente le coup, que je ne reste pas sur cet échec (et que je fasse plaisir à Cherzétendre accessoirement ^^). Du coup, j’ai ressorti mon patron et décidé de couper dans un coupon mélangé coton-soie violet sublimissime (doux, fluide, légèrement brillant, d’une teinte à tomber) trouvé chez Sacrés Coupons (vous noterez au passage que, dans mon cerveau, ce patron est indissociable du violet, allez savoir pourquoi). Ce tissu fait partie de la catégorie raaaaaa-nan-il-est-trop-beau-j-ose-j-ose-pas-bon-ok-je-me-lance-raaaa-punaise-faut-pas-que-je-me-rate. La catégorie des coupons qu’on garde des mois voire des années, qu’on sort régulièrement pour les regarder et les caresser avant de les remettre soigneusement à l’abri dans la malle à tissus.

IMG_3127_2

Autant vous dire que j’avais la pression. Par bonheur, le dieu des anniversaires de mariage veillait sur moi et a fait des miracles devant mes yeux ébahis.

Miracle n°1 : la dernière fois j’avais aveuglément décalqué la deuxième taille du patron, vu que l’ami Bubu commence généralement au 36 et qu’il me faut du 38. Or le patron commençait pour une fois au 38 ! Ce qui explique pourquoi ma version précédente de la robe était trop grande, puisque c’était en réalité du 40 burdesque. Cette fois-ci j’ai décalqué le 38 et ça se voit : c’est pile à ma taille, sans aucune modification.

Miracle n°2 : toutes les pièces sont parfaitement alignées, aucun souci.

Miracle n°3 : mon tissu s’est montré ultra agréable à travailler et docile, les fronces sont sages et rendent bien.

 IMG_3125_2 IMG_3121_2 

Par contre j’ai quand même dû renoncer aux plis religieuse. Il doivent être formés dans le biais et c’est réellement ingérable ! A côté de ça j’ai bien soigné mes finitions, donc cette robe devrait mieux tenir la distance que la précédente. J’ai hésité à la raccourcir un chouïa (pour qu’elle arrive juste au-dessus du genou), mais j’avais peur que ce soit trop avec le décolleté. A votre avis, je laisse comme ça ou je recoupe ?

IMG_3117_2

Verdict : Cherzétendre aime et la robe était parfaite pour notre soirée au restau (dont le décor date principalement de 1900, très très joli) ! La robe est ultra confortable. Elle est malheureusement aussi ultra froissable mais ce n’est finalement pas si grave que ça, ça équilibre le côté too much du tissu brillant. Par contre, si je la porte un jour où je donne un cours, ce sera avec une brassière en-dessous qui dépasse, un foulard par-dessus ou un triangle de tissu ajouté dans le décolleté (je rappelle que mes élèves sont des mecs ayant grosso modo 20 à 23 ans et que je ne suis pas sensée leur apprendre quoi que ce soit sur les gorges et vallons de France). En prime, cette robe a un petit goût de revanche qui ne gâche rien 😉

PS : vous noterez que j’ai changé de lunettes et que je les ai gardées sur les dernières photos postées ici. En effet j’ai de plus en plus de mal à me séparer de mes binocles (la vue qui baisse, c’est l’âge ma bonne dame) donc j’ai dû changer de locataire sur-nasal et il faut que je me résolve à accepter leur présence permanente. Le blog m’ayant aidé à accepter tout ce qu’il y a derrière les lunettes, je me suis dit que ce serait aussi un bon moyen de m’habituer à la Zibusine version binoclarde ! Vous avez d’autres trucs à me donner ?

Tagged as:

21 Comments

  1. Jade dit :

    Quand j’ai lu ton titre, je me suis exclamée dans ma tête « elle est trop forte, elle coud même du cuir maintenant ! ». Il n’en reste pas moins que tu es trop forte, d’avoir refait si joliment ce patron :-)
    Et tes lunettes sont superbes et te vont très bien, foi de binoclarde depuis mes 3 mois.

  2. noecassandre dit :

    c’est une bien jolie robe et qui te va bien .Pour stabiliser des plis dans le biais , tu peux essayer l’amidon .

  3. Le Papillon dit :

    Mais que ce décolleté est sublime ! Tu m’étonnes que le chéri apprécie cette cousette ! 😀 Elle est dans ma to do lit, je voulais me la faire pour noel, et ta version me conforte dans cette idée ! Et les fronces mongolférisantes seront parfaites pour loger l’habitant qui squatte sous mon nombril. 😉

  4. Mimolette dit :

    En effet il y a de la matière pour un cours sur les gorges et les vallons! hi hi hi
    En tous cas cette 2ème version est très réussie et elle te va à la perfection (elle met bien en valeur ce qu’il faut là où il faut!).
    J’aime beaucoup la couleur de ton coupon et ça me rassure de lire que je ne suis pas la seule atteinte par le syndrome du coupon trop précieux!
    En fait les miens le sont quasi-tous du coup je rachète du tissu à chaque nouvelle cousette et le stock ne diminue jamais! Rhaaaaaaa!!
    Je te souhaite une bonne journée!! :)

    PS: Elles te vont drôlement bien tes binocles! Donc porte-les fièrement!! :)

    • Zibusine dit :

      J’ai le même genre de soucis avec mon stock de tissu…. Mais il y a une quinzaine de jours, Cherzétendre à réalisé l’étendue du stock. Il en est resté bouche bée ! Du coup je me suis mis un grand coup de pied au derrière et je me suis mise à couper dans mes prééééééééssssssssssssssssssieux 😉

  5. Anne dit :

    Ah oui, tu la remplie d’une charmante manière cette robe au niveau du décolleté, ça me fait rêver!
    J’ai toujours voulu faire ce modèle sans jamais me lancer, et chaque version que je vois me fait envie! D’ailleurs je trouve que c’est bien aussi sans les plis, avec ton tissu ça aurait peut être été trop. La longueur je la garderai telle quelle, ou alors vraiment un changement minime…
    En tout cas elle est vraiment réussie et la couleur bien choisie pour en faire une robe habillée et intemporelle.

    • Zibusine dit :

      Honnêtement, la forme des pièces poitrines y est pour beaucoup dans l’impact du décolleté, je n’ai pas l’impression d’avoir autant de poitrine que ça.

  6. yanoudatoi dit :

    Elle est superbe! Joyeuses noces de cuir!
    J’adore l’expression les gorges et valons de France, c’est merveilleux!
    Moi je la raboterais pour qu’elle soit juste au dessus du genoux sans être scandaleuse, ça allonge toujours la silhouette et ça la rendrait plus légère et joyeuse.
    Et btw…. J’aime beaucoup ta tête de binoclarde ^^

    • Zibusine dit :

      Il va falloir que je l’épingle proprement pour réussir à me faire une idée de la bonne longueur…. Et au passage j’aime beaucoup tes lunettes, elles te vont vraiment bien !

  7. bisoudoudou dit :

    Trop canon comme ça!! Les lunettes te vont aussi à ravir.
    Par contre je laisserais la longueur qui te sied à merveille.
    Bises et bon cours, mon homme a donné ses premiers aujourd’hui ^^

  8. powings dit :

    Très jolie robe, elle te va très bien :)

  9. charlotte dit :

    Superbe ! Pour les lunettes : c’est hyper à la mode, super rétro sur les modèles et en plus cela te va parfaitement :) On s’habitue très vite :)

  10. Marie dit :

    Zibusine,
    j’aime beaucoup cette robe et j’espérais trouver son patron mais je vois qu’il est ancien. Pourrais-tu m’indiquer un moyen de le trouver? Sur internet j’ai déjà cherché….sans résultat.
    merci infiniment
    Marie

  11. Gwen dit :

    Très jolie robe! Je suis tombée sous le charme aussi et je viens de l’attaquer! Pour aider Marie (comm précédent), je n’ai pas le Burda dont elle est issue, je n’ai pas pu le trouver, par contre, on trouve le patron en pdf (et en anglais) sur Burdafashion sous le nom 106B. Je l’ai acheté par défaut (ce sont des manches longues) mais en assemblant les quelques 40 pages, j’ai découvert que les manches papillon de la 107 sont sur le patron 😉 J’en suis au stade de la toile et je l’envisage en satin de coton bleu nuit!
    Bonne continuation couturesque!

  12. Dézie dit :

    Alors pour la prochaine version, il vous faudra allonger les pièces poitrine pour que l’empiècement de taille tombe parfaitement…à la taille. La ligne de sous-buste est sur votre (jolie) poitrine (si, si) et l’écrase. Ce modèle est très féminin et même un peu sexy, il mets vraiment en valeur nos formes, même une petite poitrine s’y retrouve. Les patrons c’est bien mais je me suis vite rendue compte qu’il faut les adapter de partout sinon ça ne tombe jamais bien. Sinon ce modèle vous va à ravir (qu’elle dit mémé). :)

Leave A Reply