Bonnet My Deer

Dans la vie d’une blogueuse, il y a parfois des dilemmes. Faut -il photographier ce qu’on vient de coudre (par exemple un pyjama) comme on aimerait le porter (pomponnée, maquillée et bien coiffée mais le tout avec un rendu super naturel, une petite tasse de porcelaine entre les mains) ou comme on le porte vraiment (les cheveux en bataille, absolument pas apprêtée et vautrée sur le canapé, un mug publicitaire à la main) ? Faut-il dire toute la vérité ou l’arranger un peu/beaucoup ? Aujourd’hui, j’ai pris le parti de l’honnêteté brutale. Au lieu d’un joli shooting dans la forêt, ambiance nature fantastique, je vous sers une séance photo improvisée dans la neige avec tout ce que cela suppose : pas de maquillage, tenue pas flatteuse pour un sou, peau rougie par le froid, goutte au nez et marques de masque sur le front ! Vous êtes prévenus, la Zibusine version « week-end au ski dans la vraie vie » débarque !

DSCF0517

Deux ans après la dernière sortie ski (pour laquelle j’avais tricoté mon bonnet Fiona), Cherzétendre et moi sommes retournés squatter chez notre ami Queynos pour aller voir si la neige est plus blanche en Suisse. Et plutôt que skier, nous avons décidé de renouer avec nos mois profonds véritables, à savoir trois gosses de 5 ans, 6 tout au plus : nous sommes allés luger ! Pour les intéressés : c’est aux Diablerets, la piste fait un peu plus de 7 km et il nous a fallu à peu près 40 minutes pour la descendre. Et c’est trop bien : on peut atteindre des vitesses assez impressionnantes mais sans grand risque (la piste est bordée de remblais en neige et on a de toutes façons les fesses à 30 cm du sol), la sensation de glisse est très agréable et on se prend au jeu en un clin d’œil ^^

DSCF0520

A partir de là j’ai admis ma défaite face à la réverbération et remis mon masque :-p

J’ai profité de l’ambiance « youpi trop bien on va faire de la luge » pour assouvir un de mes fantasmes tricotesques : le deer with little antlers hat. Je bave dessus depuis sa sortie, mais j’avais été forcée de me rendre à l’évidence : impossible pour moi de porter ça au jour le jour (je peux croiser mes élèves à tout moment et, vu que la différence d’âge avec eux est faible, je peux difficilement m’autoriser ce genre de délire vestimentaire). Du coup j’ai rangé ce patron dans la catégorie « je l’aime mais je ne le tricoterai jamais ». Et puis il y a eu la version de Mimolette, qui m’a à nouveau fortement tentée. Du coup, quand l’invitation à aller jouer dans la neige de Queynos est tombée, je me suis ruée sur ravelry pour acheter le patron !

DSCF0526

Je l’ai tricoté en un dimanche après-midi, malade et blottie sur mon canapé sous une couverture de polaire, avec mes restes de Lima de chez Drops (laine que j’ai utilisée pour tricoter le Brunehilde de Lili the Banyan Tree en testknit; je vous montre ça très vite, promis, j’ai juste un petit truc à reprendre d’abord). Tricotée en double, cette laine me donnait pile le bon échantillon ! Les explications sont limpides et, en magic loop, tout ça se tricote sans surprise.

DSCF0527

Malheureusement, j’ai obtenu un bonnet un poil petit (il aurait fallu 1 cm de plus en longueur pour que ce soit parfait) et je n’ai pas réussi à feutrer correctement les bois (soit cette laine ne s’y prête pas, soit c’est moi qui me suis mal débrouillée, c’était mon tout premier essai de feutrage à l’eau et au savon). Mais, vu que je les ai tricotés serrés, ils ont finalement bien assez de tenue comme ça.

Je ne sais pas quand j’aurai à nouveau l’occasion de porter mon bonnet mais au fond je m’en fiche. Je l’ai tricoté puis porté une fois, je suis contente (d’autant plus qu’il ne m’a coûté que le prix du patron, puisque j’ai utilisé de la laine restant d’un autre projet). Je le ressortirai peut-être pour les prochaines vacances de Noël, quand je serai chez les parents et beaux-parents, bien loin de mes élèves ;-).

Vous en avez aussi vous, des bonnets chéris bien que peu portés ?

14 Comments

  1. Mimolette dit :

    Hi hi hi!! Une copine de bonnet!! 😀
    Très jolie version et elle te va rudement bien (même avec la peau rouge et la goutte au nez!! 😉 ).
    Il faut assouvir ses délires tricotesques!! Même si ce n’est pour les porter qu’une seule fois!! Et puis un bonnet ça va quand même relativement vite à faire, c’est pas le même engagement qu’un pull!! 😉
    Moi,, j’avoue je le porte souvent… On s’habitue aux regards interrogateurs et amusés (et aux remarques du style « vous n’avez pas peur de vous faire tirer dessus?? »… mouah ah ah!! 😉 ). Mais c’est vrai que pour garder ta dignité (et ton autorité!) de prof, il vaut mieux éviter de croiser tes élèves avec ça sur la tête!! 😉
    En ce qui concerne le feutrage, j’ai utilisé une laine avec la même composition que la Lima (-> Népal) sous l’eau (très!) chaude et du savon « savon » (pas de la glycérine): ça a mis un peu de temps à « s’activer », ça vient tout d’un coup au bout de 3-4min de malaxage! (pinaise je me relis et je me rends compte que ma phrase peut vraiment avoir une toute autre signification quand on a l’esprit perverse! mdr).
    Et alors qu’est-ce que je t’envie pour la piste de luge de 7km!!!! Haaaaaaaaan!!!!! Le ski ce n’est pas trop mon truc… Mais alors la luge!! Là c’est carrément autre chose!! Ca doit me rassurer d’être déjà sur les fesses! lol Du coup je dévale les pistes à toute blinde! Même pas peur!! Va falloir que je parle à Juju de cet endroit… Avec un peu de chance… 😉
    A bientôt petit cerf lugeur!! 😉

    • Zibusine dit :

      J’y suis allée à l’eau tiède pour le feutrage, c’est peut-être pour ça que ça n’a pas marché (j’ai tripatouillé les bois 5 ou 6 minutes chacun) (effectivement, hors contexte c’est uiltra tendencieux ^^).

  2. Margault dit :

    Il est génial ce bonnet ! et en configuration « au nature » c’est top ! :)

  3. Mamie dit :

    Haha j’adore, c’est parfait pour le ski ! J’ai les mêmes interrogations pour l’excentricité vestimentaire au travail, en l’occurrence je pense que tu as raison de réserver ceui-ci pour les jours off (rhaa quels relous ces élèves)

    • Zibusine dit :

      Yep… Mais bon, je suis loin d’être brimée, ce bonnet est le seul que je m’interdise de porter et à part ça il y a seulement une robe banie les jours d’enseignement (décolleté too much pour enseigner à une vingtaine de mecs bourrés d’hormones ^^).

  4. Saki dit :

    Je surkiffe ce modèle décidément, ta version est très chouette malgré ce malheureux centimètre manquant. Well done!

  5. Hibbis dit :

    Il me fait bien rire ce bonnet ! Je déteste le ski, mais j’adore la luge aussi (comme quoi, on est tous des grands enfants). Lors de mes dernières vacances à la montagne, j’ai été faire de la luge sur la piste prévue pour avec mon amoureux et on était les seuls adultes. La loose quoi, on se faisait dépasser par des gamins de 6 ans -_-‘

  6. aelys dit :

    Oh il est adorable ce bonnet ! ca donne clairement envie d’avoir 10 ans et de le porter dans la cours d’école 😉

    Pas de bonnet laissé de côté chez moi, car je n’ai qu’un seul et malheureux bonnet, tricoté il y a quelques années par ma grand mère ! Mais je dois dire que, même si en ce moment je ne tricote plus (la couture prend tout mon temps pfff !) j’ai bien envie de me faire un ptit plaisir tricot avec un chouette bonnet à torsades.

  7. […] : j’espère que le contraste avec les photos nature du précédent post ne vous aura pas trop choqués, j’ai bien conscience que le changement est violent là […]

  8. Micoton dit :

    Je me retrouve totalement dans le dilemme que tu présentes au début de ton article : je suis face au même pour présenter un pyjama 😉
    Et ton bonnet est super chouette, bien que pas évident à porter au quotidien! Mais tu as choisi l’occasion parfaite pour pouvoir le présenter ici!

Leave A Reply